Vis ma vie de Caissière [N°3]


Et voilà. Oui, mon ami on arrive à la fin. En effet, mon contrat en tant qu'hôtesse service client -caissière pour les plus vulgaires haha- se termine dans quelques jours. Je dois dire que je ne regrette absolument pas l'expérience, j'ai adoré travailler au contact de clients plus ou moins sympas. Drôles, gentils, bizarres, ou encore carrément mauvais. Ca n'a pas tout les jours été facile, c'est vrai. J'aurais aimé être plus consciencieuse, j'aurais aimé faire les choses mieux. J'aurais aimé être moins stressée, et ne pas faire de bêtises. Malheureusement, l'erreur est humaine et il se trouve que je suis loin d'être une extraterrestre. 

Enfin bref, ça te tente un dernier florilège de clients qu'on voit tout les jours ? Ceux qui pensent être originaux mais qui te sortent ces petites phrases que t'entends quinze fois par jour ? Parce que moi, j'ai encore quelques petites perles à te faire découvrir. D'ailleurs, après avoir lu cet article, tu pourras aller ici et ici, pour retrouver les deux que j'ai fait avant et connaître encore plus de petits mots qui nous exaspère, nous les "caissières".

1,2,3...

N°1 : Celui qui veut pas payer.
Parce que bon, nous on a pas de séparation pour les courses sur nos caisses. Donc les clients posent leurs affaires et parfois les mélange, sans le faire exprès je suppose. Ce qui nous entraîne à biper les articles de deux personnes qui ne se connaissent pas, et qui provoque en général ce type de phrase. 
Tu bipes le tout et là, C'EST LE DRAME ! Le mec derrière ta cliente te dit que c'est à lui et fini par te sortir, "Oh, bah, si madame veut payer à ma place, pas de soucis hein !" 

N°2 : Celui qui te fait l'appoint.
Tu annonces au client qu'il y en a pour 52 euros et 2 centimes. Et lui, il te donne les deux centimes le temps de chercher le reste et il sort : "Ha, 2 centimes, vous avez pas tout perdu !" Oui, enfin il me faut quand même les 52 euros restants hein !

N°3 : L'annuleur.
Il se trompe dans son code. Et au lieu de corriger pour que tu n'aies pas à recommencer toute la procédure d'encaissement... Bah lui il annule. Genre, sans pression. Et toi, bah tu dois prendre des tickets d'abandon, les jeter parce que le client n'en veut pas, relancer le paiement, et quand t'as de la chance, ça n'arrive qu'une fois. Mais parfois... C'est trois ou quatre fois, même si t'as beau lui dire qu'il faut CORRIGER quand on se trompe dans son code et pas ANNULER ! (Et le papier alors ? Aucun respect pour les arbres pff...)

N°4 : Le pas drôle.
"Bon, bah je suppose que la carte vitale, vous la prenez pas ?!" Bah, malheureusement, non monsieur. Et c'est la blague que tout les autres clients après vous, vont faire... Donc épargnez-moiiiiii, s'il vous plait. 

N°5 : La débile Puissance 1000.
Un mère passe à ta caisse avec sa fille, te regarde d'un air dédaigneux et sort le plus naturellement du monde à son enfant : "Tu vois ma chérie, si tu travailles pas à l'école, tu finiras caissière comme la dame !". Ha... Je savais pas qu'il y avait des sous-métiers. Pis c'est quoi le problème avec les gens qui travaillent en caisse ? Ils sont moins bien que les autres ? Bah non. C'est des gens qui font un métier et qui se sortent les doigts du cul malgré le système français qui est sommes toutes, merdique.

N°6 : Le questionneur :
Ta lumière est verte, ton bandeau ouvert, tu es assise à ta caisse et tu patientes. Et il trouve toujours le moyen de te demander : "Vous êtes ouverte ?".
En général, je réponds que moi non mais ma caisse oui. Non mais sérieux ?! Ca se voit non quand même ? On peut pas faire plus probant que cette situation en fait. 

N°7 : Le pas drôle 2.
"Combien vous m'devez aujourd'hui ?"
Ca se passe de commentaires. Je pense. Hommage à toutes celles et ceux qui entendent ça 32 fois par jour, au moins.

N°8 : Le roi -des cons-.
Cette phrase, je pense qu'en tant qu'employé de commerce, chacun de nous l'avons entendu. "Le client est roi". Je tiens à remettre les pendules à l'heure. Le client n'est pas roi. Le client est un client, comme n'importe quelle autre personne. Le client n'a pas le droit de chier sur quelqu'un juste par qu'il est mécontent. C'est la fête du slip j'ai l'impression. A croire qu'il croit que tu vas fermer ta gueule quand il va te dire que t'es qu'une merde. Franchement vous mériteriez qu'on vous retourne le compliment bande d'abrutis. Vous avez vraiment la chance qu'on ai des consignes, parce que parfois, une ou deux claques sur chaque joue vous ferez le plus grand bien, histoire de ré-apprendre un peu le respect. 

On arrive à la fin. De cet article et de mon contrat, encore une fois. Je n'arrive pas à me dire que je vais finalement quitter un travail que j'aimais avec des collègues que j'ai apprécié vraiment énormément. Toutes me manqueront mais certaines plus particulièrement, j'espère qu'elles sauront se reconnaître. 
Alors les filles, merci de votre patience, merci pour votre aide, merci pour votre compréhension. Merci de m'avoir appris un métier, de m'avoir formé et soutenue quand ça n'allait pas. Merci d'avoir été là, des soirs alors que vous aviez fini, que vous vouliez débaucher, pour m'aider à recompter quand j'avais une erreur. Merci de ne jamais vous être moqué. 

Merci pour tout. Et à bientôt.

4 commentaires

  1. Je suis en contrat caisse et je suis d'accord avec tout ce que tu dis!
    Comme quoi on peut tomber sur des clients sympathiques mais également sur des vrais cons!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça !
      Bon courage à toi !

      Supprimer
  2. Je sens une pointe de colère et d'énervement à la fin de l'article? :P
    Je compatis tu penses bien.J'ai été longtemps dans le commerce donc des commentaires cons, j'en ai eu.
    Surtout en cafétéria. "CAFE". "Tout d'abord bonjour monsieur et un café oui, un grand ?un petit? " "CAFEEEE "
    Bon -_-

    J'avoue que le dernier contrat en commerce que j'ai eu, je ne me suis pas faite chier. si on ne me disait pas bonjour, je ne répondais pas à la personne :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je répétais bonjour jusqu'à ce que la personne me réponde ! XD

      Supprimer